Punaises de lit Genève

Cimex lectularius, c’est le joli nom scientifique de cette vilaine bestiole qu’est la punaise de lit, laquelle ne cesse d’établir de nouveaux lieux d’infestations dans Genève et ses environs. Avec plus de 5000 logements désinfectés en 2014, la question des punaises de lit à Genève devient un véritable problème de santé publique.

C’est une véritable invasion à laquelle les Genevois doivent désormais faire face. Si chez nos amis nord-américains et canadiens le problème est d’actualité depuis longtemps, en Suisse c’est assez récent et ni les professionnels de l’hébergement, ni les particuliers n’ont l’habitude et les connaissances requises pour endiguer ce fléau.

punaise de lit genève
Avec près de 150 hôtels dans Genève et sa région, auxquels s’ajoutent les gîtes ruraux, les auberges de jeunesse, mais aussi les crèches, les maisons de retraites, les cliniques et hôpitaux…nombreux sont les voyageurs, visiteurs et touristes qui ont pu ramener dans leurs bagages, ces invités surprises.

Les puces de lit sont partout, et ne privilégient pas un endroit plus qu’un autre. Il faut bien comprendre que les punaises de lit se nourrissent de sang et peu importe pour elles que le logement soit propre ou pas, ce qui les intéresse ce sont ses habitants pas les éventuels détritus ou saletés qui peuvent trainer dans l’immeuble.

Par conséquent on retrouvera des traces de présence des bed bugs aussi bien dans un petit hôtel ou une petite pension de quartier que dans un hôtel quatre étoiles de luxe.

Pour les professionnels il est impératif de faire effectuer des contrôles régulièrement et de former leur personnel à détecter d’éventuelles traces de présence de ces animaux pour pouvoir réagir au plus vite.

Quand aux particuliers, peu habitués encore à ce type de problème ils doivent très vite s’inquiéter d’éventuelles traces de piqures à leur réveil.

Pas une semaine sans que la presse en parle, rappelons que n’importe qui peut être touché dans la mesure où l’hygiène n’est pas en cause.

Geneva

Les punaises de lit dans la presse genevoise

La presse se fait l’écho de plus en plus de la prolifération des punaises de lit et l’on en trouve des articles dans de nombreux journaux et magazines.
Les pouvoirs publics commencent à bouger, les professionnels du sommeil sont de plus en plus sensibilisés au sujet. Genève sera bientôt en véritable état de siège.
Le problème c’est que bien évidemment la presse ne se fait l’écho que de la réalité, et pas toujours simple de parler du mal vivre des personnes ayant eu à souffrir de ce type de problème
La prolifération des punaises de lit devient inquiétante (Tribune de Genève avril 2014)
“La propagation des punaises de lit dans le canton est telle qu’il faut s’attendre à un problème de salubrité
publique. On commence seulement à prendre conscience de l’ampleur du problème.” Florence Moine, directrice des prestations à l’Institution genevoise de maintien à domicile
Madame Florence Moine explique que de plus en plus de ses collaborateurs sont témoins de présence de ces animaux chez les personne sodnt elles ont la charge et qu’il est de plus en plus fréquent qu’elles constatent des traces de piqûres sur le corps des personnes âgées.
http://www.imad-ge.ch/data/documents/FSASD_20140523_04_26_tdg_punaises_lit.pdf
Valais: les punaises de lit prolifèrent (le nouvelliste octobre 2014)
“Selon plusieurs professionnels de la désinfection, les punaises de lit sont en augmentation dans notre canton. Les hôtels et les cabanes sont les plus touchés.”
Des spécialistes de la désinfection confirment qu’ils doivent faire face désormais à de plus en plus de chantiers et que les demandes pour un traitement contre les punaises de lit ne cessent d’exploser.
http://www.lenouvelliste.ch/fr/valais/canton/valais-les-punaises-de-lit-proliferent-498-1360105?idIndex=498&idContent=1360105
La lutte contre les punaises de lit restera cantonale(le matin novembre 2014)
“Le Conseil fédéral a estimé que c’était aux cantons de se préoccuper du problème des punaises de lit, qui n’était pas de leur ressort, le conseiller administratif de Genève réclame un rapport sur la situation.”
Sans être encore un problème d’état cela bouge dans les hautes sphères preuve si il en est que le problème de la présence de plus ne plus importante des punaises de lit dans les foyers genevois commence à être un véritable problème .
http://www.lematin.ch/sante/sante/La-lutte-contre-les-punaises-de-lit-restera-cantonale/story/23275774
En cas d’invasion de punaises de lit, qui paie, le locataire ou le propriétaire? (La tribune de Genève novembre 2014)
“Traiter un logement infesté par les punaises de lit peut coûter plusieurs milliers de francs. Mais qui doit payer ces frais? Le locataire ou le propriétaire? Cette question, entre autres, était l’objet d’un séminaire qui s’est tenu ce mardi à la Fédération des entreprises romandes (FER)”
Et oui c’est bien là toute la question, le traitement contre les punaises se révèlent absolument indispensable et inévitable en cas d’infestation mais qui doit payer la facture.
Est-ce le propriétaire qui doit mettre à la disposition de son locataire un logement sain et sans punaises de lit, ou cela incombe t il à la charge du locataire qui doit veiller au bon entretien et à la bonne propreté du logement qu’on lui fournit ?
Un débat plus qu’intéressant car le problème risque fort de se poser de plus en plus.
http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/En-cas-d-invasion-de-punaises-de-lit-qui-paie-le-locataire-ou-le-proprietaire/story/23898236
Punaises de lit: «La Ville doit informer la population» (le courrier novembre 2014)
“Motion en Ville de Genève • «La Ville de Genève doit sensibiliser la population contre les punaises de lit!» Les socialistes en Ville de Genève déposent aujourd’hui au Conseil municipal une motion invitant le Conseil administratif à initier une sensibilisation à grande échelle sur les attitudes à observer afin de limiter la prolifération de l’épidémie.”
Les politiques et les responsables civils pensent qu’il est temps que les pouvoirs publics sensibilisent le public et le genevois au problème des punaises de lit.
http://www.lecourrier.ch/125337/punaises_de_lit_la_ville_doit_informer_la_population
Les punaises de lit prolifèrent, les autorités s’inquiètent (le matin juillet 2014)
“A Genève, un groupe de travail a été constitué pour empêcher «un problème de salubrité publique de se transformer en problème de santé publique»,”
2200 interventions en 2014 pour traiter des infestations de punaises de lit contre 675 en 2013,les chiffres parlent d’eux-mêmes, il y a réellement matières à s’inquiéter pour les habitants de Genève.
http://www.lematin.ch/suisse/punaises-lit-proliferent-autorites-s-inquietent/story/11274316
La lutte contre les punaises de lit coûte cher et use les nerfs (la tribune de Genève octobre 2014)
“Genève : De la détection canine à la congélation, la désinsectisation est une épreuve qui touche des milliers de Genevois.”
L’invasion de punaise est sans distinction sociale c’est un phénomène démocratique qui touche toutes les couches de la population mais aussi tous les types d’établissements du sommeil qu’ils soient publics ou privés. Rien ne semble pouvoir les arrêter il faut dire qu’une seule femelle peut pondre a elle seule jusqu’à 500 œufs…
http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/lutte-punaises-lit-coute-cher-use-nerfs/story/14692513
Inquiétante invasion de punaises de lit (GHI Le Journal malin des Genevois juin 2014)
“- Des Avanchets au Lignon en passant par Champel, des appartements et EMS sont envahis par les parasites.
– Pour détecter les punaises de lit, des chiens renifleurs, formés spécialement en Floride/USA sont utilisés.
– La congélation des meubles et des affaires est le meilleur moyen pour se débarrasser des punaises.”
Un constat et une interview de nombreux professionnels du secteur, un article riche qui permet de bien toucher d doigt l’étendue des problèmes que sont les bed bugs, les puces de lit ou encore les punaises de lit selon la façon dont on aime les appeler.
http://www.ghi.ch/le-journal/la-une/inquietante-invasion-de-punaises-de-lit


Les punaises de lit à Genève selon les TV suisses

L’explosion du nombre de foyers touchés par les punaises de lit, n’est pas un sujet traité uniquement par la presse, la télévision prends aussi le problème à bras le corps pour informer et sensibiliser les genevois à ce véritable fléau.

Complément d’enquête: ces punaises de lit qui troublent nos nuits(chaine de tv RTS)
Dans ce reportage de la chaine de télévision RTS nous fait découvrir la Cimex lectularius cette punaise de lit qui a décider de venir s’installer dans nos chambres pour notre plus grand malheur.
Elles sont là elles sont bien là le traitement par insecticide ou autre technique est la seule alternative possible pour s’en débarrasser il faut les exterminer. Mais ce qui était il y a encore quelques années qu’un simple problème d’infestation risque bien à l’allure où vont les choses de devenir un réel problème de salubrité publique, car un appartement infesté risque fort d’amener des invités non désirés chez les voisins proches.

Pour découvrir le reportage sur le site d’origine: http://www.rts.ch/video/emissions/abe/6004812-complement-d-enquete-ces-punaises-de-lit-qui-troublent-nos-nuits.html
Les punaises envahissent les grandes villes de Suisse romande (chaine de tv RTS)
Une petite vidéo rapide de la chaine de télévision RTS où les professionnels suisses nous expliquent la véritable explosion en quelques années des cas d’infestations dans les grandes villes de Suisse.
Agir et réagir vite s’avèrent vraiment indispensable si l’on veut très vite endiguer le problème et avoir retour à une vie normale très rapidement.

http://www.rts.ch/video/info/couleurs-locales/5469755-les-punaises-de-lit-envahissent-les-grandes-villes-de-suisse-romande.html